Brève 22

Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord Vert, une action exemplaire de sensibilisation des habitants et des scolaires 
(Innovation de communication et sociale)

Depuis 1999, la Commune de Nontron (Dordogne, 4 700 habitants) conduit une action de développement des métiers d’art qui rayonne à l’échelle d’un pays (le Périgord Vert) et d’un parc naturel (le PNR Périgord-Limousin). Comme dans le Pays de l’Ardèche Méridionale, le territoire est rural, éloigné des centres urbains et le nombre d’ateliers de l’ordre de 300.

Depuis l’origine, l’action du « Pôle Expérimental Métiers d’Art » (ou PEMA) a pour particularité de mener en parallèle des actions à destination des professionnels (boutique collective, salon d’envergure régionale, résidences de designers…) et à destination des particuliers. L’accueil d’environ 5 expos collectives par an à Nontron a ainsi permis de sensibiliser le public (et notamment les scolaires) avec l’organisation de visites guidées, d’ateliers de pratique artistique, de démonstrations, de rencontres avec les exposants, etc. Tant et si bien que lorsque le PEMA a mis en place une offre de cours hebdomadaires à destination du public (dans un lieu mis à disposition par la Commune), ceux-ci ont rencontré un fort engouement.

L’animation d’ateliers de découverte est devenue une source de revenus complémentaires pour plusieurs professionnels.

Cette expérience pourrait être menée sous cette forme ou une autre en Ardèche.

Plus d’infos sur le PEMA 
Plus d’infos sur les cours métiers d’art hebdomadaires
Plus d’infos sur les actions avec les scolaires 

Brève 10

En Périgord Vert, des designers en résidence collaborent avec les professionnels des métiers d’art 
(Innovation produit)

Le Pôle Expérimental Métiers d’Art (PEMA) de Nontron et du Périgord Vert accueille, depuis sa création en 1999, un designer en résidence tous les deux ans.

Les designers sont porteurs d’un projet de collaboration avec des professionnels des métiers d’art. Ils sont sélectionnés sur la base de leurs références et de la qualité de leur projet. Après une période de découverte des ateliers et des savoir-faire du territoire, des collaborations se développent sur la base du volontariat et des disponibilités de chacun. Si chaque projet est spécifique, un échange s’instaure entre designer et artisans d’art.

Pour plus d’informations  cliquer ici

Brève 5

Les Mécènes des Métiers d’Art : une plateforme de financement participatif dédiée aux métiers d’art

 Innovation sociale/sociétale

Les Mécènes des Métiers d’Art est une plateforme de financement participatif (ou crowdfunding) exclusivement dédiée au secteur des métiers d’art et du patrimoine. À travers le financement de projets, les donateurs ont la possibilité de contribuer à l’essor et au rayonnement des métiers d’art. Ce faisant, ils deviennent acteurs et prescripteurs.

Les porteurs de projets sont des professionnels, des particuliers, des associations, des collectivités… Chaque don ouvre droit à une contrepartie en nature, en service, en informations, en visites d’une entreprise ou d’un site, etc.

Pour plus d’informations :

http://www.lesmecenesdesmetiersdart.com/

Brève 4

Les métiers d’art et l’innovation collective

Innovation collective

L’IFRAM est un des pôles nationaux d’innovation dédié aux métiers d’art. Son directeur constate depuis quelques années le développement de quatre types de collaborations ponctuelles entre professionnels des métiers d’art : la mutualisation des compétences, la mutualisation de moyens, la collaboration commerciale et la collaboration créative.

Pour plus d’informations :

http://blog.innovation-artisanat.fr/la-strategie-collective-dans-les-metiers-dart/#more-1132


P é p i t ‘ a r t  
Une pépinière d’entreprises dédiée aux métiers d’art, ça existe ? Oui, Pépit’art existe depuis 2006 !
Composée de trois ateliers d’art, elle accueille et accompagne de jeunes professionnels des métiers d’art durant quatre ans à Chandolas, au coeur du Pays Beaume-Drobie, en Ardèche méridionale. Gérée par la Communauté de communes du Pays Beaume-Drobie, elle est animée par le Pays de l’Ardèche méridionale.


Pépit’art est située à Chandolas dans hameau de Maisonneuve (sur la RD 104). En venant d’Aubenas, traverser le hameau et avant le Pont sur le Chassezac prendre sur la gauche, direction Chandolas. A 200, prendre à droite : c’est l’entrée de Pépit’art et de la salle polyvalente. https://goo.gl/maps/33zkemEGwrs

Le concept « Pépit’art »

Pépit’art est une pépinière d’entreprises spécialisée dans les métiers d’art implantée à Chandolas en Ardèche méridionale. Elle permet d’héberger trois professionnels des métiers d’art en démarrage d’activité dans des ateliers d’art fonctionnels, en les accompagnant durant trois ans.

A l’origine du projet…

Tifany Auzanneau, Pépit’art – Chandolas, le 05 février 2018.

Portée par deux collectivités territoriales ardéchoises, la Communauté de communes du Pays Beaume-Drobie, propriétaire des locaux, et le Pays de l’Ardèche méridionale, animateur du lieu, elle a pour objectif d’encourager l’installation pérenne de jeunes professionnels en Ardèche méridionale. A l’origine de ce projet : d’une part le constat d’une très forte concentration d’artistes et artisans d’art sur ce territoire, et d’autre part les nombreuses difficultés rencontrées par les jeunes professionnels lors du démarrage de leur activité (manque de locaux, de compétence commerciale et en gestion d’entreprise, de lieux et réseaux de commercialisation).

Déjà 13 ans !

Ainsi, la pépinière existe depuis 2006 et a déjà accueilli 5 générations soit 19 artistes et artisans d’art :
1 mosaïste, 1 forgeron coutelier, 5 verriers, 6 céramistes, 2 tapissiers, 1 vannier, 1 vitrailliste, 1 sérigraphe, 1 designer textile. 16 se sont installés en territoire Beaume-Drobie ou en Ardèche méridionale.
Parmi les résidents accueillis, plusieurs sont aujourd’hui internationalement reconnus par la profession : Samuel SAUQUES, Célia PASCAUD, Antoine BRODIN etc.

 Pour qui ?

La pépinière est accessible à tout professionnel des métiers d’art en démarrage d’activité intéressé, quel que soit son statut :   artisan de la Chambre des Métiers, artiste-auteur ressortissant de la Maison des Artistes, profession libérale immatriculée à l’URSSAF, entrepreneur salarié d’une coopérative d’activités.

En outre, pour entrer à Pépit’art, le professionnel doit se montrer intéressé par l’accompagnement proposé, la vie collective des ateliers et l’organisation d’événementiels communs.

Un accompagnement sur mesure !

Concrètement, les résidents de Pépit’art, une fois installés dans leurs ateliers, bénéficient d’un accompagnement sur mesure :

  • des entretiens individuels réguliers avec l’animatrice de la pépinière (organisation, tableaux de bord, recherche de marchés, communication etc.)
  • des formations : une ou deux formations par an en fonction des besoins (ex : scénographie, prise de vue, vente, commercialisation etc.)
  • une mise en réseau avec les professionnels du secteur, les lieux de commercialisation et les organisation professionnelles.

Un lieu d’expo-ventes et d’événementiels

Pépit’art dispose aussi d’une salle d’expositions commune aux trois ateliers. Elle permet l’organisation d’expos-ventes et d’événementiels ouverts au grand public, par les professionnels eux-mêmes. Ainsi, ils peuvent monter en compétences en matière d’organisation d’événements dans un esprit coopératif, en invitant d’autres professionnels du territoire.
A titre d’exemple, les résidents organisent chaque année le Grand Baz’Art (boutique de Noël), ou encore des portes ouverts lors des Journées Européennes des Métiers d’Art.

Des actions pour innover !

Le Polinno, c’est Pépit’art et aussi un Fab’Lab. Ce Fab’Lab a été conçu avant tout pour permettre aux professionnels des métiers d’art du secteur de disposer de machines à commande numérique pour réaliser des gabarits, des outils, des décors, des sceaux, ou encore de la signalétique. Mais aussi des prototypes, de nouvelles formes, de nouvelles façons de jouer avec la matière.
Régulièrement, Pépit’art invite ses résidents et d’autres professionnels du secteur à participer à des actions pour découvrir les usages numériques et repousser les limites des métiers d’art.

JEMA 2019

Comme chaque année, la pépinière des métiers d’art Pépit’art organise une exposition d’artistes et artisans d’art ardéchois qui donne à voir les liens qui peuvent exister entre l’art et l’innovation, dans une optique de préfiguration du futur Pôle d’innovation des métiers d’art de l’Ardèche méridionale.
Cette fois, ce sont 8 professionnelles des métiers d’art qui dévoileront le fruit d’un travail réalisé avec des machines assistées par ordinateur, autour de la notion d’écrin. Une résidence réalisée au Fab’Lab du Pôle d’innovation dans les locaux de Pépit’art.
L’écrin est l’allié de l’objet d’art : discret, il le sublime, le protège et favorise la surprise de celui qui le reçoit. Pour remplir ces subtiles fonctions, l’écrin nécessite une facture sur mesure, car par essence les professionnels des métiers d’art réalisent des pièces uniques ou en petites séries. Loin des standards de l’emballage industriel, Pépit’art a proposé à des artistes et artisans ardéchois de créer des écrins au sein du Fab’Lab de Pépit’art. Fraiseuse numérique, graveuse laser, plotter de découpe ou encore imprimante 3D ont permis de passer du dessin à la fabrication de formes adaptées aux volumes, fragilité et esthétique des œuvres. 
Venez à la rencontre des 8 créatrices qui se sont prêtées au jeu et qui exposeront leurs boîtes, tubes, enveloppes et étuis en tous genres et de tous matériaux aux côtés de leurs œuvres d’art. 


Tifany Auzanneau, designer textile, Vernon
Fanny Mariette, céramiste, Antraïgues
Charline Meyer, céramiste, Saint-André-Lachamp
Vanessa Paris, sérigraphe, Grospierres
Emilie Rouillon, vannière, Sarras
Rachel Heide Rose, plasticienne, Vinezac
Anne-Lise Roussy, céramiste, Saint-Remèze
Sandro Lafay-Sardano, céramiste, Saint-André-de-Cruzières


SAMEDI 6 ET DIMANCHE 7 AVRIL
DE 11H00 A 19H00
PEPIT’ART
MAISONNEUVE – CHANDOLAS

 VERNISSAGE
 Samedi 6 avril, 16h00
 à Pépit’art

Appel à candidatures

APPEL A CANDIDATURES !

PARTICIPEZ À LA CRÉATION D’OBJETS DÉRIVÉS 
POUR LA FUTURE BOUTIQUE DU  MUSÉE DES VANS !

Le Pôle innovation des métiers d’art propose cette fois aux professionnels des métiers d’art de l’Ardèche méridionale de participer à la création d’objets dérivés inspirés des collections du Musée des Vans, qui prendront place dans  sa future boutique.
Le principe : les professionnels participants seront immergés dans les collections du musée, guidés par la conservatrice et accompagnés par un spécialiste des boutiques de musées. Ensemble, ils vont imaginer des objets dérivés dans différentes gammes de prix. Le temps de recherche et de réalisation de prototypes sera rémunéré. Le Musée sélectionnera ensuite des projets et passera commande auprès des professionnels concernés.
Période de réalisation : sept-déc 2018
Candidatures à adresser à l’Agence pour le développement des métiers d’art pour le 30 juin dernier délai.
Par ICI pour la présentation de l’appel à candidatures
Par ICI pour le règlement
Par ICI pour le bulletin d’inscription

Action de préfiguration#4 (2018) :


Du 26 au 30 mars 2018,  à Pépit’art, 12 professionnels des métiers d’art  de l’Ardèche méridionale sont venus réaliser, à l’aide de machines à commande numérique, des outils et prototypes pour leur activité.


Le but ? Explorer l’usage des outils numériques dans le cadre des activités de métiers d’art. Création d’étoffes à partir de motifs originaux ou complexes avec une tricoteuse numérique, création de moules sur mesure ou de mobilier d’exposition démontable avec la fraiseuse numérique, réalisation de prototypes de nouvelles formes avec une imprimante 3D, fabrication de pochoirs ou de sceaux avec une machine de gravure et découpe au laser, travail de formes à partir d’épreuves avec un logiciel de modélisation 3D, etc.
L’enjeu ? Evaluer l’impact que peuvent avoir les technologies de conception et de fabrication numériques sur le fonctionnement des ateliers d’art… sans mettre en péril la plus-value de ces métiers, que constitue leur haute technicité dans la maîtrise de la matière …

Pour cette immersion, céramistes, verriers, bijoutier, peintre, designer textile ont été accompagnés par Florian Rubatat, fabmanager du Polinno.

 

JEMA 2018

A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art, Pépit’art accueillera, les 6, 7 et 8 avril, pour une exposition-vente, les 11 créateurs qui viennent d’y faire une résidence, du 26 au 30 mars, pour un Fab’Lab éphémère.

Verriers, céramistes, peintre, designer textile, bijoutier et lithographe présenteront donc leurs savoir-faire d’ateliers, ainsi que des pièces issues de l’expérimentation des machines à commande numérique…

Horaires :
de 10h à 19h – vendredi 6 avril 2018
de 10h à 19h – samedi 7 avril 2018
de 10h à 19h – dimanche 8 avril 2018

Démonstration de tricot machine : samedi 11h et dimanche 14h 
Atelier de modelage céramique parents-enfants : samedi 16h 

Avec : 
Laure RONDEAU, verrier
Célia PASCAUD, verrier
Jean Raoul GUENASSIA, céramiste
Rachel Heide ROSE, plasticienne
Emilie  CASTANIER, vitrailliste
Sandro, céramiste
Claude VERNET, bijoutier
Tifany AUZANNEAU, designer textile
Anne Lise ROUSSY, céramiste
Gwladys LOPEZ, céramiste
Pierre JONQUIERES, lithographe

Le Fab’lab a commencé ! C’est parti pour 5 jours d’expérimentation, de prototypage, de créations en tous genres pour nos 12 professionnels des métiers d’art à l’aide de nos supers machines à commande numérique que nous ont ramené Microflolab (fraiseuse numérique, tour numérique, sableuse…), 8 FabLab avec son imprimante 3D, La Fabritech avec son scanner 3D, La Textilerie by Sew&Laine avec son tricodeur et enfin Catherine Charpentier avec sa découpe laser !