Le concept « Pépit’art »

Pépit’art est une pépinière d’entreprises spécialisée dans les métiers d’art implantée à Chandolas en Ardèche méridionale. Elle permet d’héberger trois professionnels des métiers d’art en démarrage d’activité dans des ateliers d’art fonctionnels, en les accompagnant durant trois ans.

A l’origine du projet…

Tifany Auzanneau, Pépit’art – Chandolas, le 05 février 2018.

Portée par deux collectivités territoriales ardéchoises, la Communauté de communes du Pays Beaume-Drobie, propriétaire des locaux, et le Pays de l’Ardèche méridionale, animateur du lieu, elle a pour objectif d’encourager l’installation pérenne de jeunes professionnels en Ardèche méridionale. A l’origine de ce projet : d’une part le constat d’une très forte concentration d’artistes et artisans d’art sur ce territoire, et d’autre part les nombreuses difficultés rencontrées par les jeunes professionnels lors du démarrage de leur activité (manque de locaux, de compétence commerciale et en gestion d’entreprise, de lieux et réseaux de commercialisation).

Déjà 13 ans !

Ainsi, la pépinière existe depuis 2006 et a déjà accueilli 5 générations soit 19 artistes et artisans d’art :
1 mosaïste, 1 forgeron coutelier, 5 verriers, 6 céramistes, 2 tapissiers, 1 vannier, 1 vitrailliste, 1 sérigraphe, 1 designer textile. 16 se sont installés en territoire Beaume-Drobie ou en Ardèche méridionale.
Parmi les résidents accueillis, plusieurs sont aujourd’hui internationalement reconnus par la profession : Samuel SAUQUES, Célia PASCAUD, Antoine BRODIN etc.

 Pour qui ?

La pépinière est accessible à tout professionnel des métiers d’art en démarrage d’activité intéressé, quel que soit son statut :   artisan de la Chambre des Métiers, artiste-auteur ressortissant de la Maison des Artistes, profession libérale immatriculée à l’URSSAF, entrepreneur salarié d’une coopérative d’activités.

En outre, pour entrer à Pépit’art, le professionnel doit se montrer intéressé par l’accompagnement proposé, la vie collective des ateliers et l’organisation d’événementiels communs.

Un accompagnement sur mesure !

Concrètement, les résidents de Pépit’art, une fois installés dans leurs ateliers, bénéficient d’un accompagnement sur mesure :

  • des entretiens individuels réguliers avec l’animatrice de la pépinière (organisation, tableaux de bord, recherche de marchés, communication etc.)
  • des formations : une ou deux formations par an en fonction des besoins (ex : scénographie, prise de vue, vente, commercialisation etc.)
  • une mise en réseau avec les professionnels du secteur, les lieux de commercialisation et les organisation professionnelles.

Un lieu d’expo-ventes et d’événementiels

Pépit’art dispose aussi d’une salle d’expositions commune aux trois ateliers. Elle permet l’organisation d’expos-ventes et d’événementiels ouverts au grand public, par les professionnels eux-mêmes. Ainsi, ils peuvent monter en compétences en matière d’organisation d’événements dans un esprit coopératif, en invitant d’autres professionnels du territoire.
A titre d’exemple, les résidents organisent chaque année le Grand Baz’Art (boutique de Noël), ou encore des portes ouverts lors des Journées Européennes des Métiers d’Art.

Des actions pour innover !

Le Polinno, c’est Pépit’art et aussi un Fab’Lab. Ce Fab’Lab a été conçu avant tout pour permettre aux professionnels des métiers d’art du secteur de disposer de machines à commande numérique pour réaliser des gabarits, des outils, des décors, des sceaux, ou encore de la signalétique. Mais aussi des prototypes, de nouvelles formes, de nouvelles façons de jouer avec la matière.
Régulièrement, Pépit’art invite ses résidents et d’autres professionnels du secteur à participer à des actions pour découvrir les usages numériques et repousser les limites des métiers d’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *