JEMA 2019

Comme chaque année, la pépinière des métiers d’art Pépit’art organise une exposition d’artistes et artisans d’art ardéchois qui donne à voir les liens qui peuvent exister entre l’art et l’innovation, dans une optique de préfiguration du futur Pôle d’innovation des métiers d’art de l’Ardèche méridionale.
Cette fois, ce sont 8 professionnelles des métiers d’art qui dévoileront le fruit d’un travail réalisé avec des machines assistées par ordinateur, autour de la notion d’écrin. Une résidence réalisée au Fab’Lab du Pôle d’innovation dans les locaux de Pépit’art.
L’écrin est l’allié de l’objet d’art : discret, il le sublime, le protège et favorise la surprise de celui qui le reçoit. Pour remplir ces subtiles fonctions, l’écrin nécessite une facture sur mesure, car par essence les professionnels des métiers d’art réalisent des pièces uniques ou en petites séries. Loin des standards de l’emballage industriel, Pépit’art a proposé à des artistes et artisans ardéchois de créer des écrins au sein du Fab’Lab de Pépit’art. Fraiseuse numérique, graveuse laser, plotter de découpe ou encore imprimante 3D ont permis de passer du dessin à la fabrication de formes adaptées aux volumes, fragilité et esthétique des œuvres. 
Venez à la rencontre des 8 créatrices qui se sont prêtées au jeu et qui exposeront leurs boîtes, tubes, enveloppes et étuis en tous genres et de tous matériaux aux côtés de leurs œuvres d’art. 


Tifany Auzanneau, designer textile, Vernon
Fanny Mariette, céramiste, Antraïgues
Charline Meyer, céramiste, Saint-André-Lachamp
Vanessa Paris, sérigraphe, Grospierres
Emilie Rouillon, vannière, Sarras
Rachel Heide Rose, plasticienne, Vinezac
Anne-Lise Roussy, céramiste, Saint-Remèze
Sandro Lafay-Sardano, céramiste, Saint-André-de-Cruzières


SAMEDI 6 ET DIMANCHE 7 AVRIL
DE 11H00 A 19H00
PEPIT’ART
MAISONNEUVE – CHANDOLAS

 VERNISSAGE
 Samedi 6 avril, 16h00
 à Pépit’art

Action de préfiguration#5 (2019) : Résidence artistique autour de la création d’écrins.

Le 25 et 26 mars 2019, 8 professionnelles des métiers d’art ont participé à une résidence, à Pépit’art, pour fabriquer, à l’aide de machines à commande numérique, des écrins sur mesure pour leurs œuvres d’art.

L’écrin est l’allié de l’objet d’art : discret, il le sublime, le protège et favorise la surprise de celui qui le reçoit. Pour remplir ces subtiles fonctions, l’écrin nécessite une facture sur mesure, car par essence les professionnels des métiers d’art réalisent des pièces uniques ou en petites séries.

Loin des standards de l’emballage industriel, Pépit’art a proposé à des artistes et artisans ardéchois de créer des écrins au sein du Fab’Lab de Pépit’art. Fraiseuse numérique, graveuse laser ou encore imprimante 3D ont permis de passer du dessin à la fabrication de formes adaptées aux volumes, fragilité et esthétique des œuvres. 

L’objectif de cette résidence avait pour but d’apprendre aux professionnelles des métiers d’art à utiliser les machines numériques pour les aider dans leurs créations. Durant 2 jours elles ont pu être accompagnées par le fabmanager du Polinno, Florian Rubatat.

A l’issue de cette résidence, elles ont pu exposer, durant les journées européennes des métiers d’art, les 6 et 7 avril, le fruit de leurs travail.

Avec :
·         Tiffany Auzanneau, designer textile, Vernon
·         Fanny Mariette, céramiste, Antraïgues
·         Charline Meyer, céramiste, Saint-André-Lachamp
·         Vanessa Paris, sérigraphe, Grospierres
·         Emilie Rouillon, vannière, Sarras
·         Rachel Heide Rose, plasticienne, Vinezac
·         Anne-Lise Roussy, céramiste, Saint-Remèze
·         Sandro Lafay-Sardano, céramiste, Saint-André-de-Cruzières

Appel à candidatures

APPEL A CANDIDATURES !

PARTICIPEZ À LA CRÉATION D’OBJETS DÉRIVÉS 
POUR LA FUTURE BOUTIQUE DU  MUSÉE DES VANS !

Le Pôle innovation des métiers d’art propose cette fois aux professionnels des métiers d’art de l’Ardèche méridionale de participer à la création d’objets dérivés inspirés des collections du Musée des Vans, qui prendront place dans  sa future boutique.
Le principe : les professionnels participants seront immergés dans les collections du musée, guidés par la conservatrice et accompagnés par un spécialiste des boutiques de musées. Ensemble, ils vont imaginer des objets dérivés dans différentes gammes de prix. Le temps de recherche et de réalisation de prototypes sera rémunéré. Le Musée sélectionnera ensuite des projets et passera commande auprès des professionnels concernés.
Période de réalisation : sept-déc 2018
Candidatures à adresser à l’Agence pour le développement des métiers d’art pour le 30 juin dernier délai.
Par ICI pour la présentation de l’appel à candidatures
Par ICI pour le règlement
Par ICI pour le bulletin d’inscription

Action de préfiguration#4 (2018) :


Du 26 au 30 mars 2018,  à Pépit’art, 12 professionnels des métiers d’art  de l’Ardèche méridionale sont venus réaliser, à l’aide de machines à commande numérique, des outils et prototypes pour leur activité.


Le but ? Explorer l’usage des outils numériques dans le cadre des activités de métiers d’art. Création d’étoffes à partir de motifs originaux ou complexes avec une tricoteuse numérique, création de moules sur mesure ou de mobilier d’exposition démontable avec la fraiseuse numérique, réalisation de prototypes de nouvelles formes avec une imprimante 3D, fabrication de pochoirs ou de sceaux avec une machine de gravure et découpe au laser, travail de formes à partir d’épreuves avec un logiciel de modélisation 3D, etc.
L’enjeu ? Evaluer l’impact que peuvent avoir les technologies de conception et de fabrication numériques sur le fonctionnement des ateliers d’art… sans mettre en péril la plus-value de ces métiers, que constitue leur haute technicité dans la maîtrise de la matière …

Pour cette immersion, céramistes, verriers, bijoutier, peintre, designer textile ont été accompagnés par Florian Rubatat, fabmanager du Polinno.

 

JEMA 2018

A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art, Pépit’art accueillera, les 6, 7 et 8 avril, pour une exposition-vente, les 11 créateurs qui viennent d’y faire une résidence, du 26 au 30 mars, pour un Fab’Lab éphémère.

Verriers, céramistes, peintre, designer textile, bijoutier et lithographe présenteront donc leurs savoir-faire d’ateliers, ainsi que des pièces issues de l’expérimentation des machines à commande numérique…

Horaires :
de 10h à 19h – vendredi 6 avril 2018
de 10h à 19h – samedi 7 avril 2018
de 10h à 19h – dimanche 8 avril 2018

Démonstration de tricot machine : samedi 11h et dimanche 14h 
Atelier de modelage céramique parents-enfants : samedi 16h 

Avec : 
Laure RONDEAU, verrier
Célia PASCAUD, verrier
Jean Raoul GUENASSIA, céramiste
Rachel Heide ROSE, plasticienne
Emilie  CASTANIER, vitrailliste
Sandro, céramiste
Claude VERNET, bijoutier
Tifany AUZANNEAU, designer textile
Anne Lise ROUSSY, céramiste
Gwladys LOPEZ, céramiste
Pierre JONQUIERES, lithographe

Le Fab’lab a commencé ! C’est parti pour 5 jours d’expérimentation, de prototypage, de créations en tous genres pour nos 12 professionnels des métiers d’art à l’aide de nos supers machines à commande numérique que nous ont ramené Microflolab (fraiseuse numérique, tour numérique, sableuse…), 8 FabLab avec son imprimante 3D, La Fabritech avec son scanner 3D, La Textilerie by Sew&Laine avec son tricodeur et enfin Catherine Charpentier avec sa découpe laser !

JEMA 2018

Du 26 au 30 mars,  à Pépit’art, 12 professionnels des métiers d’art  de l’Ardèche méridionale viennent réaliser, à l’aide de machines à commande numérique, des outils et prototypes pour leur activité.
Le but ? Explorer l’usage des outils numériques dans le cadre des activités de métiers d’art. Création d’étoffes à partir de motifs originaux ou complexes avec une tricoteuse numérique, création de moules sur mesure ou de mobilier d’exposition démontable avec la fraiseuse numérique, réalisation de prototypes de nouvelles formes avec une imprimante 3D, fabrication de pochoirs ou de sceaux avec une machine de gravure et découpe au laser, travail de formes à partir d’épreuves avec un logiciel de modélisation 3D, etc.
L’enjeu ? Evaluer l’impact que peuvent avoir les technologies de conception et de fabrication numériques sur le fonctionnement des ateliers d’art… sans mettre en péril la plus-value de ces métiers, que constitue leur haute technicité dans la maîtrise de la matière …
Pour cette immersion, céramistes, verriers, bijoutier, peintre, forgeron coutelier, designer textile seront accompagnés par Florian Rubatat (entreprise Microflolab). Concepteur d’outils numériques, passionné de numérique, il sera la cheville ouvrière de cette 4ème action de préfiguration du futur Pôle innovation de l’Ardèche méridionale, porté par le Pays de l’Ardèche méridionale et la Communauté de communes du Pays Beaume-Drobie.
Les réalisations seront ensuite exposées au grand public lors des Journées Européennes des Métiers d’Art à Pépit’art, les 6, 7 et 8 avril 2018.
Ce projet est co-financé par l’Etat, le programme européen Leader Ardèche3 , le Pays de l’Ardèche méridionale et la Communauté de communes du Pays Beaume-Drobie.
Plus d’informations ? Contacter Cécile LUCSKO, chargée de mission « métiers d’art » au Pays de l’Ardèche méridionale, au 06 25 21 51 53 et cecile.lucsko@pays-ardeche-meridionale.net

Action de préfiguration#3 (2017) : collaboration avec le Lycée polyvalent Astier

A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art 2017, une troisième action de préfiguration du Pôle innovation a été organisée. Il s’agissait cette fois-ci de tisser un partenariat avec le milieu de l’enseignement, afin d’inclure dans le futur pôle une relation permanente avec le public jeune et la notion de transmission.

Une collaboration avec le Lycée polyvalent Astier d’Aubenas a ainsi eu lieu. Elle a consisté à mobiliser, grâce aux enseignants, des élèves de première année de CAP métallerie, miroiterie et ébénisterie pour la réalisation de socles destinés à exposer certaines pièces des résidentes de Pépit’art.

Dans cette optique, les trois résidentes de Pépit’art sont intervenues en cours afin de présenter leurs besoins et contraintes techniques. Les élèves sont alors entrés en phase de fabrication avec leurs enseignants. Les réalisations ont été exposées lors des JEMA.

Un reportage photo a été en parallèle réalisé par un professionnel.

Cette expérience sera renouvelée en 2018 avec les élèves de première et seconde année de CAP.

Action de préfiguration#2 (2016) : la semaine de coopération artistique

A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art 2016,Pépit’art a reçu 10 professionnels des métiers d’art de l’Ardèche méridionale en résidence pour une semaine de coopération artistique.


Ce projet, issu des ateliers participatifs de l’automne 2015, avait pour objectifs de :
– Permettre aux PMA du territoire de mieux se connaître
– Permettre de faire dialoguer des matériaux, des techniques, des savoir-faire, des univers artistiques
– Préfigurer le pôle innovation : repérer les limites et opportunités des coopérations, tester l’usage d’outils numériques, se projeter dans le fonctionnement d’un pôle innovation.
– Envisager la mise en place régulière de coopérations artistiques
Cette semaine de coopération a réuni des professionnels de tous métiers : bijoutiers, verriers, sérigraphe, sculpteur, plasticien, céramiste, tapissier etc. Ensemble ils ont conçu des créations à plusieurs mains, alliant leurs savoir-faire techniques et leur créativité, et mobilisant des outils numériques en fonction des besoins (gravure laser, plotter de découpe etc.)
Cette coopération a abouti à une exposition des pièces réalisées, durant les JEMA, à Pépit’art.
(Voir le dossier de presse)



Cette expérience, unanimement appréciée par les participants, constitue donc un pas de plus vers la création du pôle envisagé à Pépit’art.