CR ateliers participatifs novembre 2015 from Geraldine FIORI



Les préconisations issues de l’étude ont été entérinées lors du comité de pilotage « Pôle innovation » du 5 octobre 2016 :
– Agrandissement de la pépinière Pépit’art
– Création d’un espace de coopération artistique doté de machines à commande numérique
– Création d’un Comm Lab’ (outils partagés de communication)
– Création d’un dispositif d’accompagnement des ateliers d’art vers l’innovation
 

Le rapport de l’étude est consultable ici : 
https://drive.google.com/open?id=0B7M8cLGI0lVbMlQ4T2ZqWE9oWm8

https://drive.google.com/open?id=0B7M8cLGI0lVbaTBneEFMMS01akE

Mobilisation des professionnels des métiers d’art du territoire



Durant l’automne 2015, le Pays de l’Ardèche méridionale a mis en place un dialogue avec les professionnels des métiers d’art pour cerner leurs besoins, problèmes, envies en matière d’innovation, l’innovation étant prise dans son acception la plus vaste : innover, c’est changer ses habitudes !
Pour cela, les professionnels ont été sollicités par le biais d’un questionnaire, puis de deux ateliers participatifs qui ont eu lieu en novembre.  

Le compte-rendu de ces échanges figure dans le diaporama ci-dessous.

Action de préfiguration#1 (2015) : le FabLab éphémère

A l’occasion des JEMA 2015 dédiées aux « territoires d’innovation », « Pépit’art » a ouvert ses portes pour faire découvrir ses ateliers d’art, mais aussi pour accueillir un FabLab éphémère…

Pour ce faire, Pépit’art a accueilli l’animateur du Glass FabLab du CERFAV de Nancy, qui a mis à disposition son savoir-faire et ses machines.
Sur la base de la mobilisation d’un petit groupe de professionnels des métiers d’art volontaires (bijoutier, sculpteur, maroquinière, verrier etc.) dont les 3 résidentes de Pépit’art, le FabLab éphémère a permis  de connecter le monde numérique aux savoir-faire d’ateliers. L’objectif était d’accompagner ces 10 professionnels pour créer des modèles, formes, moules et prototypes permettant la genèse de nouvelles créations ou de nouveaux procédés de réalisation appliqués à leurs métiers. Mais il a s’agit aussi de créer un temps d’échanges et de découverte sur ces questions d’innovation technologique, en présence d’un animateur de FabLab professionnel.

Imprimante 3D, découpe et graveuse laser, ordinateurs et logiciels libres, chutes de bois, de cuir, de carton…étaient au service de la créativité des professionnels des métiers d’art pour un week-end d’exploration… L’ouverture au public durant les JEMA a attiré de très nombreux habitants et visiteurs, curieux de découvrir les outils numériques.