Brève 12

La Louve, un supermarché autogéré

(Innovation commerciale)

La Louve est plus une coopérative alimentaire participative qu’un supermarché. En échange de 3 heures de travail par mois et d’un investissement de 100 €, ses membres bénéficient de prix justes sur des produits de qualité, en donnant la priorité aux producteurs locaux, aux circuits courts et aux produits de saison.

Pour plus d’informations :

Article Le Monde 
www.lalouve.net

Brève 2

Une coopérative de sept artisans d’art pour trouver de nouveaux débouchés, concevoir, produire et commercialiser en commun (Innovation de produit/service, innovation de procédé/organisation et innovation commerciale)

En Limousin, un groupe de professionnels des métiers d’art de l’habitat et de la décoration ont exploré collectivement les opportunités et perspectives offertes par le secteur du funéraire. Accompagnés par un designer et formés à la vente B to B (business to business), ils ont conçu une gamme de produits, puis créé une structure de commercialisation (une société coopérative artisanale) qui propose aujourd’hui une offre innovante et créative de monuments, urnes, reliquaires, plaques commémoratives et décors personnalisables à des prix accessibles.

 Pour plus d’informations :

Blog innovation artisanat

Action de préfiguration#2 (2016) : la semaine de coopération artistique

A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art 2016,Pépit’art a reçu 10 professionnels des métiers d’art de l’Ardèche méridionale en résidence pour une semaine de coopération artistique.


Ce projet, issu des ateliers participatifs de l’automne 2015, avait pour objectifs de :
– Permettre aux PMA du territoire de mieux se connaître
– Permettre de faire dialoguer des matériaux, des techniques, des savoir-faire, des univers artistiques
– Préfigurer le pôle innovation : repérer les limites et opportunités des coopérations, tester l’usage d’outils numériques, se projeter dans le fonctionnement d’un pôle innovation.
– Envisager la mise en place régulière de coopérations artistiques
Cette semaine de coopération a réuni des professionnels de tous métiers : bijoutiers, verriers, sérigraphe, sculpteur, plasticien, céramiste, tapissier etc. Ensemble ils ont conçu des créations à plusieurs mains, alliant leurs savoir-faire techniques et leur créativité, et mobilisant des outils numériques en fonction des besoins (gravure laser, plotter de découpe etc.)
Cette coopération a abouti à une exposition des pièces réalisées, durant les JEMA, à Pépit’art.
(Voir le dossier de presse)



Cette expérience, unanimement appréciée par les participants, constitue donc un pas de plus vers la création du pôle envisagé à Pépit’art.